BLOG: SARAH JO PALMER DE OFF BLACK

Publié le

Sarah Jo Palmer, rédactrice en chef et Johanna Bonnevier, directrice de la création de OFF BLACK, un magazine biannuel portant sur la beauté, la mode, les arts et la culture londonienne, partagent l’inspiration derrière le concept « perdu » du magazine et le rôle joué par les supports d’impression pour le concrétiser.

Le magazine OFF BLACK de cette année a exploré le concept « perdu ». Dans la vie moderne, il est facile de s’enterrer dans une routine quotidienne et de perdre la notion de nos origines. Dans ce numéro, « Ces choses oubliées », nous nous remémorons les tribus perdues, les communautés et les métiers perdus, reliant nos lecteurs à des souvenirs nostalgiques qui, nous l’espérons, raviveront la question de ce qui est important pour eux.

C’est notre numéro le plus important à ce jour, lancé au cours de la Fashion Week de cet automne, avec 400 pages d’images et de photographies magnifiquement reproduites. Chaque nouveau numéro du magazine OFF BLACK est totalement réinventé comparé au précédent. La conception et la production jouent donc un rôle primordial dans la concrétisation de chaque nouveau thème. L’apparence du numéro de cette année a été inspirée par un annuaire téléphonique classique, une icône nostalgique et familière de l’ère pré-numérique. À l’appui du thème, nous avons choisi de présenter le papier recyclé dans toute sa splendeur. Cyclus Offset 100% recyclé a donc été spécifiquement choisi pour les pages intérieures, en raison de sa teinte subtile et unique, de sa texture haute qualité et de ses avantages environnementaux, particulièrement en lien avec le thème « perdu ». Afin de donner vie aux images accrocheuses utilisées sur la couverture, six versions différentes ont été conçues et imprimées sur 6 nuances de Keaykolour 300 g / m². Ses nouvelles couleurs éclatantes Atoll, Chili Pepper, Lipstick, Indian Yellow, Deep Black et Cygne ont été choisies pour donner vie à des images captivantes.

A chaque numéro, nous souhaitons créer un bel artefact à chérir et à conserver. L’impression sur du papier de grande qualité améliore son contenu et rend sa lecture agréable. Cyclus et Keaykolour ont tous deux fourni une finition et une qualité d’impression superbes avec un toucher du papier reflétant notre thème «perdu».

Nous sommes vraiment fiers de ce numéro, non seulement pour son contenu et sa qualité, mais aussi parce que son impression sur du papier recyclé a considérablement réduit notre impact sur l’environnement*.

* Imprimer les pages intérieures du magazine OFF BLACK sur le papier 100% recyclé CyclusOffset plutôt que sur du papier standard réduit l’impact environnemental de : 938 kg de matières envoyées en décharge, 225 kg de CO2, 22 015 litres d’eau, 2 924 kWh d’énergie, et 1 524 kg de bois1.

1Sources : Comparaison des impacts respectifs des papiers recyclés produits par Arjowiggins Graphic et d’un papier sans bois équivalent (données BREF pour un papier « fibres vierges » – fabrication non intégrée). Empreinte carbone déterminée par « Labelia Conseil » selon la méthodologie Bilan Carbone®.